Rôle de l’échographie

Au cours d’une grossesse normale, deux échographies de dépistage prénatal sont proposées,

  • l’une au premier trimestre entre la 12e et la 14e semaine d’aménorrhée
  • l’autre au deuxième trimestre de grossesse entre la 20e et la 24e semaine d’aménorrhée

L’échographie permet d’obtenir des informations spécifiques qu’aucun autre examen ne peut fournir, comme par exemple l’âge gestationnel exact, le nombre de fœtus, la mesure de la clarté nucale, la morphologie du fœtus, sa croissance et la localisation du placenta. A noter que ces examens sont recommandés, mais pas obligatoires.

 

Qu’est-ce qu’une échographie ?
L’échographie retransmet des images grâce aux ultrasons émis par une sonde et renvoyés par le fœtus. L’appareil transforme ces signaux en images, affichées sur un écran lors de l’examen. Il est possible de prendre des photos pendant l’examen, mais la meilleure analyse des images s’effectue « en temps réel » pendant ladite échographie et non à un moment ultérieur.

 

Comment se déroule une échographie ?
L’examen est totalement indolore et ne présente aucun risque connu ni pour la mère ni pour le fœtus. Une sonde est placée sur l’abdomen après application d’un gel pour faciliter l’émission et la réception des ultrasons.

La qualité des images varie en fonction de la patiente.

Compte tenu des propriétés des ondes ultrasonores, l’épaisseur de la paroi abdominale peut constituer un problème en raison du tissu adipeux sous-cutané. L’utilisation d’une sonde vaginale peut s’avérer nécessaire pour acquérir des informations complémentaires.

Toutefois, avant 12 semaines de grossesse l’échographie est réalisée par voie vaginale, car le fœtus est trop petit. Il en est de même pour mesurer le col de l’utérus en cas de contractions.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun lors de l’examen.

Pour l’échographie du 1er trimestre et, dans certains cas, pour les suivantes, il peut être demandé d’avoir la vessie pleine au moment de l’examen.

Eviter d’appliquer des crèmes sur le ventre le jour même de l’examen.

 

Entre 6 et 9 semaines d’aménorrhée
Échographie vaginale

Lors de l’échographie vaginale pratiquée entre 6 et 9 semaines d’aménorrhée, les paramètres suivants sont évalués :

  • la localisation de la grossesse : intra-utérine (bien placé) ou extra-utérine (en dehors de l’utérus, non viable) ;
  • le nombre de fœtus : unique ou gémellaire ;
  • l’évolution de la grossesse: battement cardiaque présent ou non (grossesse non évolutive) ;
  • la datation : mesure craniocaudale CRL (tête- fesse), ce qui permet de définir plus précisément l’âge de la grossesse et de définir le terme de celle-ci.
Cabinet Moncilli - Rôle de l'échographie
Cabinet Moncilli - Rôle de l'échographie
Cabinet Moncilli - Rôle de l'échographie

Entre 12 et 14 semaines d’aménorrhée
Échographie abdominale

Lors de l’échographie abdominale pratiquée entre 12 et 14 semaines d’aménorrhée, les mesures suivantes sont réalisées :

  • mesure de la nuque de bébé ;
  • mesure craniocaudale CRL ;
  • mesure de la tête, du fémur, du nez.

La forme de la tête, du cerveau, de l’estomac, de la vessie, des pieds, des mains, ainsi que la position du cœur est analysée.

Les spécialistes en médecine fœto-maternelle peuvent regarder visualiser encore plus des choses supplémentaires et même déjà détecter certaines malformations

 

La mesure de la nuque permet d’effectuer le test du premier trimestre TPT

Le test du premier trimestre correspond à la mesure de la nuque de bébé. Il évalue les risques de trisomie 13, 18 et 21

 

Une combinaison de la mesure de la nuque du fœtus avec l’âge de la maman, et une prise de sang permet de définir un risque faible, moyen ou fort de trisomie.

Un risque fort ne signifie pas que le fœtus est obligatoirement affecté. En effet, supposons que le risque est de 1 sur 480, il est donc considéré comme fort mais cela signifie que si on accouche 480 fois de cette grossesse, 1 enfant est affecté sur les 480.

Cabinet Moncilli - Rôle de l'échographie
Cabinet Moncilli - Rôle de l'échographie

Entre 20 et 24 semaines d’aménorrhée
Échographie abdominale

Lors de l’échographie abdominale pratiquée entre 20 et 24 semaines d’aménorrhée, les organes du fœtus sont étudiés en particulier.

Cabinet Moncilli - Rôle de l'échographie
Cabinet Moncilli - Rôle de l'échographie