Omega 3

Les oméga 3 (ou acide linoléiques) sont des alliés indispensables pour la santé et très importants pour préserver le système cardio-vasculaire. Ils sont tout aussi essentiels lors de la grossesse pour le bien-être de la maman, mais aussi pour le bon fonctionnement des cellules nerveuses en particulier) du fœtus. Notre organisme ne peut fabriquer les oméga 3, ils doivent donc être apportés par l’alimentation.

 

Les bienfaits des oméga 3 durant la grossesse

Pour la maman
Les oméga 3 sont bénéfiques pour le moral de la femme enceinte et réduisent le risque de la dépression post-accouchement. Une carence de cette vitamine durant la grossesse favorise le baby-blues, la déprime tant redoutée qui survient après la naissance du bébé.

Pour le futur bébé
C’est au milieu de la troisième semaine du développement du fœtus que commence la mise en place du système nerveux. Plusieurs dizaines de milliards de cellules sont produites en quelques mois. Les oméga 3 participent à la formation des neurones et au transport du sucre au cerveau ; ils sont donc indispensables pour le bon développement du fœtus. Durant les 3 derniers mois de grossesse, le cerveau du nourrisson peut augmenter de 3 à 5 fois sa taille initiale. L’omega 3 est le principal carburant cérébral du fœtus. Le cerveau de bébé pèsera environ 300g à la naissance et se constitue à 60% de lipides ! Au cours du 3e trimestre de grossesse, le fœtus constitue aussi ses tissus adipeux de réserve.

C’est pourquoi les aliments riches en oméga 3 sont également nécessaires au bon développement psychomoteur de bébé, de son système nerveux et de sa vision.

 

Oméga 3 : les recommandations alimentaires
Durant la grossesse, mangez du poisson 2 fois par semaine, dont au moins un poisson gras (saumon, maquereau, sardine…). Idéalement, il faudrait commencer à surveiller ses apports en oméga 3 avant même la conception du bébé, au moins 1 mois avant. Si l’apport n’est pas suffisant avec l’alimentation, il est conseillé de prendre des oméga 3 sous forme de comprimés.