Cytomegalovirus (CMV)

Qu’est-ce que le CMV ?
Le cytomégalovirus (ou CMV) est un virus responsable d’infections qui passent inaperçues la plupart du temps ou qui présentent les mêmes symptômes qu’un rhume.
Son caractère pathogène se présente notamment chez les patients dont les défenses immunitaires sont affaiblies.

 

Comment ce virus se transmet-il ?
L’homme est le seul réservoir d’infection de ce virus. Il se transmet par les sécrétions et les fluides corporels : salive, sang, larmes, lait maternel et sécrétions vaginales.

Cabinet Moncilli - Cytomegalovirus (CMV)

Quels sont les risques ?
Les femmes enceintes qui travaillent avec des enfants (maternelle, école, etc.) sont les plus exposées aux risques. Une infection à cytomégalovirus chez la femme enceinte peut entraîner des lésions fœtales, notamment des malformations et des troubles du développement congénital non génétiques (surdité, retard psychomoteur). Il s’agit de l’infection congénitale la plus courante dans les pays industrialisés.

 

Comment éviter une infection à CMV pendant la grossesse ?

Pour éviter tout risque de contamination, il est conseillé de ne pas s’occuper de jeunes enfants sur le plan professionnel. En effet, ces professions sont considérées comme des métiers « dangereux » pour les femmes enceintes, en vertu du droit du travail (OLT 1, art. 63, al. 4).

En addition, les femmes à risque doivent :

  • se laver souvent les mains
  • utiliser des gants en latex pour éviter tout contact avec des fluides corporels ou des objets contaminés.
  • éviter d’embrasser les enfants sur la bouche
  • laver tous les jours le pot de l’enfant avec beaucoup d’eau bouillante ou avec un désinfectant en portant des gants. Si possible, confiez cette tâche à une autre personne.
  • utiliser des couverts séparés pour la femme enceinte et ses enfants pendant les repas. Ne jamais goûter la nourriture de l’enfant avec sa cuillère.
  • ne jamais mettre son biberon dans sa propre bouche pour vérifier la température et la consistance
  • ne jamais se baigner avec son enfant et ne jamais utiliser les mêmes articles de toilette

 

Comment le diagnostiquer ?

Le CMV peut être dépisté par une prise de sang.