Contraception progestative

Le principe de cette forme de contraception repose sur le fait que chaque pilule contient une seule hormone, la progestérone.

 

Pour qui ?

Cette contraception est indiquée pour :

 

Avantages

  • ne passe pas dans le lait maternel 
  • pas de risque de thrombose, ni embolie pulmonaire, ni AVC
  • 80% des patientes n’ont pas de règles 

 

Désavantages

  • 5% présentent des petits saignements occasionnels 
  • 5% présentent des règles occasionnelles 
  • 10% saignent tout du long 
  • 20% prennent 2 à 5 kg
  • 20% développent de l’acné 
  • non remboursée

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Elles provoquent un épaississement de la glaire et une modification de la muqueuse de l’utérus, mais elles ne bloquent que partiellement l’ovulation.

Cette pilule est à prendre en continu tous les jours à la même heure (plus on est précis dans la prise, moins on a de risque de saignements). D’un point de vue contraceptif, l’intervalle de temps est de 12h pour se souvenir de prendre sa pilule.

Cabinet Moncilli - Contraception progestative

Implant

L’implant est un bâtonnet, long de 4 cm et large de 2 mm. Il est invisible puisque placé sous la peau, à l’intérieur du bras après une anesthésie locale. Sa durée de vie est de 3 ans. L’implant coûte environ 380.- en pharmacie, et la pose s’élève à 200.-

Je propose toujours à mes patientes d’essayer la pilule progestative non-stop durant 4 mois avant de poser un implant, afin d’être sûr que cette hormone leur convient.

Cabinet Moncilli - Contraception progestative
Cabinet Moncilli - Contraception progestative
Cabinet Moncilli - Contraception progestative
Cabinet Moncilli - Contraception progestative

Stérilet avec hormone 

Le stérilet est placé dans l’utérus et sa durée de vie est de 5 ans. Le coût se monte à 450.- pour le matériel et la pose.

Je propose toujours à mes patientes d’essayer la pilule progestative non-stop durant 4 mois avant de le poser, afin d’être sûr que cette hormone leur convient. 

N.B. la pose peut-être extrêmement douloureuse chez les patientes qui n’ont pas accouché.

Cabinet Moncilli - Contraception progestative
Cabinet Moncilli - Contraception progestative

Injection 

Chaque 10 semaines, une injection intramusculaire est à effectuer chez un médecin. Si des saignements apparaissent, l’intervalle d’injection peut se faire aux 8 semaines.

Comme les injections contiennent plus d’hormones, la prise de poids est plus fréquente ainsi que l’acné. De plus, le retour à la fertilité est parfois lent.