Contraception oestro-progestative

Qu’est-ce ?

Le principe de cette forme de contraception repose sur le fait que chaque comprimé renferme deux hormones, les œstrogènes et les progestatifs, qui bloquent l’ovulation.

 

Pour qui ? 

Elle est indiquée pour les femmes jeunes, âgées de moins de 35 ou 40 ans, qui ne fument pas ou moins d’un paquet de cigarettes par jour et qui n’ont pas d’antécédents ou de risques cardiovasculaires graves.

 

Avantages

La pilule offre une excellente efficacité, si elle n’est pas oubliée.
Selon la marque et le dosage, elle permet

  • de diminuer la quantité des règles, ainsi que la durée et les douleurs
  • de diminuer et traiter l’acné 
  • de ne pas prendre de poids 
  • de diminuer la pilosité 
  • de traiter les ovaires micro-polykystiques
  • de décaler les règles ou de ne pas les avoir pendant 2 à 3 mois 

 

Désavantages

  • pas remboursée
  • peut favoriser des maux de tête et des tensions dans les seins 
  • existe un risque de thrombose de 1/100000

 

Contre indications

  • fumer plus d’un paquet par jour avant 35 ans
  • fumer après 35 ans
  • avoir plus de 40 ans et n’avoir jamais pris d’œstro-progestatif 
  • antécédents de thrombose, d’embolie pulmonaire, d’AVC
  • migraine avec aura et/ou paralysie 
  • epilepsie 
  • maladie hépatique 
  • hypertension 
  • diabète grave
  • obésité 
  • allaitement 

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les femmes produisent deux catégories d’hormones : les œstrogènes, produites à partir de la fin des règles et qui sont importants dans le déclenchement de l’ovulation, et la progestérone, produites en seconde partie de cycle, qui permet à l’ovule fécondé de s’implanter et de se développer.

À certains dosages sur des périodes précises du cycle, ces hormones bloquent l’ovulation et entravent les processus de fécondation et d’implantation. C’est sur ce principe que fonctionne la pilule. C’est une méthode contraceptive hormonale qui empêche l’ovulation, donc une fécondation et une grossesse.

Pilule de 21 jours de comprimés – 7 jours de pause

Pour cette pilule, il faut prendre 1 comprimé par jour pendant 21 jours. La prise devrait se faire toujours plus ou moins à la même heure, vous avez un intervalle de temps de 12 h pour y penser. Après les 21 jours, aucun comprimé est à prendre pendant 7 jours (de pause).

Les règles arriveront 2 à 4 jours après le dernier comprimé. Reprendre une nouvelle plaquette 7 jours après le dernier comprimé de la précédente plaquette, même si les règles sont toujours présentes.

N.B. La protection est active même pendant la pause.

Cabinet Moncilli - Contraception oestro-progestative

Pilule de 24 jours de comprimés – 4 jours de comprimés placebo

Pour cette pilule, il faut prendre 1 comprimé par jour en continu sans pause. Les règles arrivent aux environs du 2 ou 3e placebo.

Cabinet Moncilli - Contraception oestro-progestative

Patch

Le patch est un carré de 4,5 cm de côté, à coller soi-même sur le ventre, les bras, le buste ou les fesses, jamais sur ou près des seins.

Il diffuse à travers la peau des hormones, œstrogène et progestérone, qui passent ensuite dans la circulation sanguine pour exercer leur action anticontraceptive.

Un patch contraceptif dure sept jours, il faut donc le changer chaque semaine pendant trois semaines consécutives puis stopper la quatrième. Les règles arrivent pendant cette quatrième semaine.

Cabinet Moncilli - Contraception oestro-progestative

Anneaux vaginaux 

Ce système repose sur l’utilisation d’un anneau en plastique souple imprégné d’hormones.

Flexible, il se place dans le vagin, comme un tampon, soit avec les doigts, soit avec l’applicateur fourni dans l’emballage.

Il se conserve 3 semaines, puis il doit être retiré avec le doigt, il s’en suit une semaine de pause, et ensuite un nouveau est réintroduit.

Si le partenaire le sent durant les rapports sexuels, il est possible de le retirer durant 3H00 par jour.

Cabinet Moncilli - Contraception oestro-progestative