Analgésie Péridurale

Une analgésie péridurale est une technique permettant de soulager les douleurs pendant l’accouchement et qui laisse l’opportunité de ressentir et marcher. En cas de césarienne d’urgence, les doses peuvent être augmentées pour éliminer totalement toute sensation.

Les complications graves liées à cette technique restent exceptionnelles et les effets secondaires sont de courte durée.

Cabinet Moncilli - Analgésie Péridurale
Cabinet Moncilli - Analgésie Péridurale

Alternatives à la péridurale pour l’atténuation des douleurs lors de l’accouchement

Pour réduire les douleurs liées à l’accouchement et sans utilisation de la péridurale, il est conseillé de faire de la marche, quelques mouvements, des massages du dos, techniques de contrôle de la respiration, s’asseoir et se mouvoir sur une balle de gymnastique.

Le massage des zones réflexes des pieds, de nombreuses méthodes de naturo-homéopathie, l’acupuncture ou l’acupressure ou les stimulations nerveuses cutanées (TENS) peuvent également être bénéfiques.

Toutefois, il n’existe à l’heure actuelle aucune évidence ni preuve scientifique quant à l’efficacité de ces méthodes, raison pour laquelle elles ne sont pas proposées dans de nombreuses maternités.

Le bain peut offrir un certain confort jusqu’au moment de l’accouchement.

Les spasmolytiques et les opiacés sont de plus en plus rarement utilisés en raison de leur efficacité limitée et de leurs effets indésirables comme la somnolence et les nausées.  Le protoxyde d’azote (gaz hilarant) n’est plus recommandé en salle d’accouchement.

L’anesthésie locale au niveau du périnée n’est proposée qu’en fin d’accouchement, ou lors de ventouse ou forceps.

Cabinet Moncilli - Analgésie Péridurale
Cabinet Moncilli - Analgésie Péridurale