Acide folique

Pour bien se préparer à une future grossesse, il est recommandé d’adapter son alimentation au moins un mois avant la conception.

Une alimentation équilibrée contribue, par exemple, à prévenir les malformations de la colonne vertébrale du bébé (spina-bifida, anomalies du tube neural).

L’acide folique en particulier joue un rôle important dans la grossesse ; si la future mère présente une carence de cette vitamine, certains processus décisifs pour le développement du fœtus du bébé pourraient ne pas se dérouler correctement (comme l’apparition d’une spina-bifida engendrant un handicap à vie pour l’enfant).

Cabinet Moncilli - Acide folique

La plupart du temps, le taux d’acide folique nécessaire pour éviter une telle malformation n’est pas atteint même par une alimentation saine. C’est la raison pour laquelle il est fortement recommandé à toutes les femmes désireuses de tomber enceintes de prendre un supplément de 0,4 mg  par jour d’acide folique en comprimés ou gélules, idéalement sous forme de multivitamines.

En outre, il est recommandé de poursuivre le traitement à l’acide folique pendant les 16 premières semaines de grossesse.